Contenu commercial | 18+ | 21+ | Termes et conditions applicables | Jouez avec modération!

La dépendance aux jeux d’argent : comment l’éviter ?

Les jeux d’argent sont un type de divertissement potentiellement dangereux. La faillite financière et la dépendance sont les deux menaces les plus fréquentes. Réduire ces risques est tout à fait possible, en adoptant un jeu responsable et en n’utilisant que l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre.

Chez kelbet.be, nous nous efforçons de rendre nos joueurs plus informés sur les jeux d’argent. Vous trouverez donc les trois conseils suivants pour vous aider à jouer intelligemment et à éviter que le jeu ne devienne une addiction :

  • La gestion de l’argent.
  • La gestion du temps.
  • Jouer uniquement pour le plaisir.

💰 Gestion de l’argent

Le contrôle de vos flux financiers est un excellent moyen de rester à l’écart du jeu problématique et de réduire la probabilité que vos finances souffrent du jeu. Il existe plusieurs méthodes pour maîtriser la gestion de l’argent afin de limiter le jeu, comme nous l’expliquons ci-dessous.

1. Établissez un budget

Pensez d’abord à l’argent que vous devrez épargner pour les produits de première nécessité comme la nourriture, le loyer ou encore l’électricité. Déterminez votre tolérance au risque et à la perte en ce qui concerne les jeux d’argent et les paris sportifs. Définissez un montant quotidien, hebdomadaire et mensuel que vous pouvez jouer.

2. Fixez des limites

Fixez un plafond sur le montant que vous pouvez mettre en jeu, dépenser ou perdre sur un seul pari. Il est suggéré d’utiliser la fonctionnalité de limite proposée par la majorité des opérateurs pour vous aider à respecter vos limites. Ainsi, vous aurez moins de difficultés à respecter votre plan.

3. Évitez d’utiliser des fonds empruntés pour jouer.

N’empruntez pas d’argent à vos proches, à vos amis ou à d’autres sources de crédit. Si vous jouez avec de l’argent emprunté, votre jeu sera plus dangereux. De plus, vos pertes potentielles peuvent nuire non seulement à vous mais aussi à vos proches.

4. Retirez vos gains

Si vous avez une victoire importante, il est recommandé d’encaisser de l’argent. Évitez de jouer davantage après avoir réalisé un bénéfice important, car cela peut augmenter votre risque de subir des dommages liés au jeu. Évitez de faire des mises importantes, car l’envie de vous livrer à des activités plus risquées pourrait augmenter.

5. Gardez un œil sur vos gains et vos pertes.

Le suivi de vos résultats passés vous permettra de décider si les paris sportifs et les jeux d’argent sont des sources de revenus réellement durables pour vous ; pour la majorité, ce n’est pas le cas.

6. Limitation des retraits d’argent

Demandez à votre banque d’imposer des restrictions sur le montant que vous pouvez retirer.

7. Respectez votre plan d’action !

Par-dessus tout, assurez-vous de mettre votre plan à exécution ! Gardez cela à l’esprit : si vous avez décidé de vous en tenir à un plan de dépenses ou de fixer des limites pour chaque pari, vous devez vous y tenir. Si vous vous rendez compte que vous êtes parfois incapable de respecter vos limites, il est toujours bon de demander conseil afin de déterminer les mesures à prendre pour empêcher le développement d’un comportement de jeu insoutenable.

🕑 Gestion du temps

Établir un budget pour vos dépenses de jeu est généralement l’un des premiers conseils pour jouer de manière responsable. S’il est évident qu’il est important de garder un œil sur ses dépenses, les joueurs intelligents gardent également un œil sur leur temps.

Pourquoi est-il important que je garde la trace de mon temps ?

De nombreux amateurs de sport placent des paris pour recevoir une poussée supplémentaire d’adrénaline lorsqu’ils aiment regarder un match de football, un match de tennis ou d’autres événements sportifs. Si cette montée d’adrénaline peut être agréable, elle peut aussi rendre difficile la notion de temps, en particulier si vous recherchez constamment les meilleures cotes ou si vous placez des paris en direct de manière frénétique.

Les cas extrêmes de jeu compulsif peuvent conduire à négliger d’autres activités, comme l’exercice physique ou les tâches liées à votre travail ou à vos études. En outre, les relations peuvent être affectées par une mauvaise gestion du temps.

Comment gérer son temps ?

Plusieurs bookmakers et opérateurs proposent des outils, tels que des chronomètres et des limites de temps, pour aider les joueurs à contrôler le temps qu’ils passent à parier. Si l’opérateur que vous avez choisi en possède un, il peut être avantageux de l’utiliser pour guider vos décisions. Ils facilitent le suivi de votre progression et peuvent vous aider à décider à l’avance du temps que vous souhaitez passer à parier. Mais si votre bookmaker préféré ne propose pas cette fonction, vous pouvez créer votre propre configuration simple en réglant un minuteur ou en utilisant le chronomètre de votre téléphone pour suivre le temps qui passe tout en plaçant des paris.

Une autre option consiste à suivre votre utilisation du temps sur quelques semaines en notant le temps que vous estimez avoir passé à parier au cours d’une semaine. N’oubliez pas d’inclure le temps passé à planifier et à étudier les paris potentiels. Si vous constatez que vous sous-estimez considérablement le temps que vous passez à jouer, il peut être utile de vous fixer des limites de temps ou de faire plus attention à l’horloge lorsque vous placez des paris.

Combien de temps est trop long ?

Il est difficile de dire combien de temps est trop long car cela varie beaucoup d’un joueur à l’autre. Pensez à choisir un montant dont vous seriez à l’aise de discuter avec un ami proche ou un membre de votre famille.
Le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances a publié les Lignes directrices sur le jeu à faible risque. Ces lignes directrices sont le résultat d’une enquête de cinq ans portant sur des statistiques sur le jeu, des données d’enquête sur les joueurs et des opinions professionnelles. Elles indiquent que vous devriez limiter votre pratique du jeu à un maximum de quatre jours par mois si vous voulez réduire votre risque de blessures liées au jeu (en plus de suivre les autres directives).

Cela ne signifie pas nécessairement que vous avez un problème si vous jouez plus de quatre jours par semaine, mais cela augmentera votre exposition au risque.

🎈 Ne jouez que pour le plaisir

Le jeu, comme toute autre forme de divertissement, peut être amusant avec modération si vous avez l’impression de maîtriser l’action.

Lorsque vous commencez à perdre le contrôle de vos jeux et que vous vous retrouvez à essayer de récupérer l’argent perdu, cela peut être vraiment pénible.

Pour certaines personnes, le jeu peut devenir un mode de vie, les empêchant de se concentrer sur d’autres choses qui sont importantes pour elles. Il peut être utile de garder un œil sur la question de savoir si cela compte ou non comme un divertissement.

Que faire en cas de problèmes de dépendance ?

Nous vous encourageons à prendre contact avec un groupe spécialisé dans le traitement et la prévention de la dépendance au jeu si, malgré ces conseils, le jeu devient un problème.

N’hésitez pas à vous rendre sur le site playsafe.be où vous trouverez toutes les informations utiles pour jouer de manière légale, sûre et responsable aux jeux de hasard et paris sportifs.